English

Sébastien Jodoin est un Professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université McGill, où il dirige le Laboratoire sur le droit, la gouvernance et la durabilité. Il est un membre du Centre de McGill sur les droits humains et le pluralisme juridique et un chercheur associé au Governance, Environment & Markets Initiative de l’Université Yale.  Sa recherche porte sur les solutions que peuvent apporter le droit et la politique publique aux problèmes complexes qui émergent aux intersections des fondements environnementaux, économiques et sociaux du développement durable au niveau local, national, transnational et international. Ses intérêts de recherche incluent notamment le droit transnational, la politique publique, le droit et la gouvernance de l’environnement, les changements climatiques, le développement durable, les droits humains, la gouvernance et la responsabilité sociale des entreprises et la recherche socio-juridique. Il agit actuellement comme chercheur principal pour une subvention de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada sur le rôle des droits humains dans la lutte aux changements climatiques ainsi que pour une subvention pour nouveaux professeurs du Fonds québécois de recherche société et culture sur les vecteurs trasnationaux et la réforme de la gouvernance dans le domaine de la REDD+.

Sébastien détient un Ph.D. en études de l’environnement de l’Université Yale, un M.Phil. en relations internationales de l’Université de Cambridge, un LL.M. en droit international de la London School of Economics et un B.C.L. et LL.B. de l’Université McGill. Il a également complété un échange académique à l’Université Libre de Bruxelles et a été un étudiant doctoral en visite au Centre de droit des affaires et du commerce international de l’Université de Montréal et au Neotropical Ecology Lab de l’Université McGill. Sébastien s’est vu octroyé plusieurs honneurs et bourses, notamment le Prix du chercheur public de l’année 2012 de l’École des études supérieures de l’Université Yale, une bourse doctorale de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et une bourse en droit d’intérêt public de la Fondation du droit de l’Ontario.

Sébastien s’est engagé dans plusieurs activités professionnelles en lien avec ses intérêts de recherche. Il a récemment été le président de Génération d’idées, un groupe de réflexion qui favorise l'engagement civique des Québécois-es de 20 à 35 ans. Avant de se joindre à l’Université McGill, il a travaillé à la section canadienne d’Amnistie internationale, aux Tribunaux pénaux internationaux des Nations Unies pour le Rwanda et l’Ex-Yougoslavie, au Centre de droit international du développement durable et au Centre canadien pour la justice internationale. Il a également travaillé comme consultant auprès de nombreuses organisations internationales et non-gouvernementales, dont le Programme des Nations Unies pour l'environnement, le Climate Land Use Alliance, le World Future Council, Equitable Origin, le Climate Development Knowledge Network et l’Organisation internationale du droit du développement. De plus, Sébastien a siégé sur plusieurs conseils d’administration, dont ceux du Centre québécois de droit de l’environnement, du Centre de droit international du développement durable, du Réseau canadien de l’environnement et du Canadian Journal of Poverty Law. Enfin, depuis 2004, il a participé comme délégué de la société civile aux négociations internationales dans le domaine des changements climatiques, du développement durable et du droit pénal international.

Originaire de Montréal, Sébastien a vécu dans six pays sur trois continents et en visité plus de 30 depuis 2004. Il est marié à Sarah Mahoney, qui enseigne les arts dramatiques et œuvre dans le domaine du théâtre, et a une fille, Camille. Tous les jours, elles le motivent à se dépasser comme chercheur, enseignant et citoyen.